4ème dimanche de l’Avent

Réjouis-toi, comblée de grâce !

Toute la liturgie de ce quatrième dimanche de l’Avent est orientée vers la naissance de Jésus. La première lecture éclaire l’événement unique de l’Incarnation du Fils de Dieu par la prophétie de Nathan. Saint Paul nous dit de son côté que la naissance en notre chair de Jésus révèle l’amour infini de Dieu pour les hommes. Mais c’est surtout la figure de Marie qui se détache. En elle se réalise la promesse faite à David par le prophète Nathan. « Comment cela va-t-il se faire ? » demande Marie. Dans notre vie également, des chemins nous semblent impossibles, des situations paraissent inextricables. Dieu nous rejoint dans notre humanité et dans la complexité des événements qui émaillent notre vie. Nous pouvons prendre un temps de méditation pour penser aux personnes qui attendent d’être rejointes par le Seigneur, qui aspirent à trouver un chemin de vie et de bonheur qui leur semble impossible. Comment pouvons-nous dire en vérité « Que tout se passe pour moi selon ta Parole » ? Si Marie est au centre de la liturgie de ce dimanche, ce n’est pas pour attirer l’attention sur sa personne, mais pour nous appeler à reproduire quelque chose de ce qu’elle a vécu quand elle était dans l’attente du Messie : une confiance, une patience, une disponibilité, tout ce qui lui a permis d’être « servante du Seigneur ». Avec Marie, préparons Noël avec la même disponibilité pour accepter les imprévus du chemin qui, de Noël, nous conduit par la croix jusqu’à Pâques.

Père Christophe Chatillon